«TWINT peut être utilisé là où seul l’argent liquide était utilisable jusqu’à maintenant»

En tant que troisième banque du pays et avec son approche coopérative, Raiffeisen est fortement représentée dans les régions rurales. Michael Auer, membre de la Direction de Raiffeisen Suisse, voit un grand potentiel pour TWINT, notamment là où seul l’argent liquide pouvait être accepté jusqu’à maintenant.

Michael Auer, le client Raiffeisen est-il également un utilisateur de TWINT?

Nous constatons que les clients Raiffeisen sont très intéressés par TWINT, et notre banque participe à TWINT depuis le début. Bien entendu, le client Raiffeisen est en premier lieu un utilisateur d’argent liquide, comme c’est le cas pour la majorité des Suissesses et des Suisses. Payer avec de l’argent liquide est une habitude bien ancrée. Toutefois, nous avons tous vécu des situations dans lesquelles le paiement en espèces est problématique. Par exemple lorsque l’on manque de monnaie au parcomètre ou que l’on ne dispose pas de la somme exacte en poche pour payer au magasin de ferme. Pour ces situations, TWINT dispose de solutions très convaincantes. Je suis donc persuadé que les clients Raiffeisen utiliseront TWINT de plus en plus souvent à l’avenir.

Utilisez-vous TWINT vous-même?

Bien sûr, et je ne dis pas cela parce que je dois le dire! TWINT présente des avantages inégalés notamment dans les situations que j’ai évoquées plus haut, et ce autant pour le client que pour le commerçant. Et TWINT est imbattable pour le paiement dans l’e-commerce. Il n’est pas nécessaire de dévoiler des informations relatives à la carte de crédit, et l’achat s’effectue de manière rapide et simple. J’utilise également la fonction peer-to-peer de TWINT, qui permet le versement direct et très simple de petits montants à des tiers.

TWINT est de plus en plus présent dans les villes. Observez-vous un déficit dans les régions rurales?

Pas du tout. TWINT est présent partout où il apporte des avantages directs aux utilisateurs. L’utilisateur qui constate que TWINT permet de payer rapidement dans l’e-commerce sans devoir saisir d’informations de paiement ne voudra plus s’en passer. L’utilisatrice qui s’aperçoit qu’elle ne doit plus présenter sa carte de fidélité à la caisse parce que la carte peut être enregistrée dans l’app TWINT remarquera que le processus de paiement est plus rapide qu’avec de l’argent liquide ou une carte de crédit. La piste la plus prometteuse est certainement le développement des possibilités d’application, comme par exemple le paiement des taxes de stationnement, le paiement au marché ou au magasin de ferme, etc. TWINT lance actuellement des phases d’introduction dans ces domaines.

Vous avez mentionné les magasins de ferme. Les agriculteurs sont-ils ouverts à de tels systèmes de paiement «moderne»?

Très certainement. L’univers du numérique n’a plus de secrets pour les agriculteurs, qui utilisent de nombreux instruments numériques dans leurs fermes. Une agricultrice ou un agriculteur qui mise sur les canaux de distribution directs peut profiter énormément de TWINT. Au marché, un exploitant agricole vend ses produits directement aux clients, mais installer un terminal de paiement sur le stand serait bien trop coûteux. Il existe également des magasins de ferme non desservis, avec seulement une tirelire. Pour répondre à de telles situations, TWINT a développé une solution simple qui sera testée ces prochaines semaines. Celle-ci permet au client de payer son achat très confortablement. Il lui suffit de scanner un code QR avec l’app TWINT, de saisir le montant requis et de confirmer le paiement. Le montant est crédité directement sur le compte de l’exploitant agricole sans que ce dernier ne soit obligé d’investir dans une infrastructure complexe et onéreuse.

Avec l’app TWINT, l’argent liquide devient numérique. Comment envisagez-vous l’avenir du Mobile Payment en Suisse?

La Banque nationale a révélé que 10 % de la population utilisent des formes de paiement mobiles et que la tendance est à la hausse actuellement. Nous faisons la même constatation parmi nos clients. Dans un premier temps, les clients s’essaient au paiement mobile en hésitant un peu et lorsqu’ils découvrent toutes les possibilités d’application offertes par cette forme de paiement, ils s’y habituent vite. En effet, le smartphone est toujours à portée de main tandis que l’on n’a souvent pas ou pas assez de monnaie quand c’est nécessaire.

TWINT se situe certes au début d’une phase de changement de comportement au sein de la population. Mais je suis persuadé que TWINT répond mieux que d’autres systèmes de paiement mobiles aux besoins des Suisses, notamment parce qu’il s’agit d’un système de débit direct et non d’un système d’achat à crédit. Cet aspect est important pour les utilisatrices et les utilisateurs suisses. Les achats sont débités directement depuis le compte bancaire, et le client ne doit pas contrôler des factures supplémentaires à la fin du mois.

michael-auer-raiffeisen

Michael Auer, membre de la Direction, Raiffeisen Suisse

Retour

Télécharger l’app TWINT maintenant

Peu importe votre banque: TWINT est disponible pour tous. Le mieux est de choisir l’app TWINT d’une banque auprès de laquelle vous avez un compte. Vous pourrez ainsi connecter l’app à votre compte bancaire.

Aller en haut