Digitec/Galaxus diffuse des informations inexactes

TWINT a résilié le contrat avec Digitec/Galaxus pour l’utilisation de TWINT comme mode de paiement étant donné que Digitec/Galaxus n’est pas disposé à payer à TWINT une taxe de transmission équitable et habituelle pour tous les modes de paiement.

Les allégations publiées par Digitec/Galaxus sont inexactes et trompeuses. Le fait est que TWINT fait partie des modes de paiement appliquant les taxes de transaction les plus basses et est plus avantageux que de nombreux modes de paiement également proposés par Digitec/Galaxus. En outre, TWINT ne facture pas de frais cachés. Les autres déclarations de Digitec/Galaxus sont également fallacieuses.

Le fait est que les conditions actuelles sont tout à fait concurrentielles et usuelles dans le secteur. Les autres près de 7000 commerçants en Suisse paient des taxes de transaction équitables et avantageuses par rapport aux cartes de crédit et à d’autres fournisseurs de solutions de paiement. «Nous pensons qu’il est injuste que Digitec/Galaxus ne souhaite pas s’entendre avec TWINT, le plus grand système de paiement mobile de Suisse, tout en acceptant visiblement les taxes des autres modes de paiement», déclare le CEO de TWINT Markus Kilb. Ce dernier espère néanmoins que les nombreux clients satisfaits de TWINT pourront bientôt à nouveau payer leurs achats chez Digitec/Galaxus avec TWINT, le seul mode de paiement fonctionnant sans carte de crédit et ne nécessitant pas la transmission de données de paiement personnelles.

Habituelles pour tous les systèmes de paiement, les taxes de transaction permettent à TWINT de financer les coûts de la sécurisation du système de paiement mobile le plus populaire de Suisse, qui compte déjà plus de 2 millions d’utilisateurs et vise près de 100 millions de transactions d’ici fin 2020. Actuellement, plus de 7000 e-commerçants et boutiques en ligne proposent TWINT comme mode de paiement à leurs clients. Par rapport aux autres fournisseurs de paiement, TWINT propose un modèle de prix très équitable. Il est négocié par des acquéreurs indépendants avec chaque commerçant en fonction du chiffre d’affaires et fait partie des plus avantageux par rapport aux autres fournisseurs. TWINT avait proposé un nouveau contrat à l’entreprise il y a plusieurs mois déjà. Toutefois, Digitec/Galaxus n’était pas disposé à accepter les modèles de prix appliqués à tous les commerçants.

«Nous sommes toujours disposés à discuter avec Digitec/Galaxus d’une rémunération équitable pour nos services. Il est regrettable que les nombreux clients de Digitec/Galaxus qui payaient volontiers avec TWINT ne puissent désormais plus le faire», déclare Markus Kilb, CEO de TWINT. Il n’entend toutefois pas renoncer à une rémunération équitable pour ce service: «Il serait injuste vis-à-vis de tous les autres commerçants que nous accordions à un opérateur de marché des conditions complètement différentes».

Il ajoute que le modèle de prix de TWINT est absolument comparable à celui des autres fournisseurs de paiement et, en ce qui concerne le montant des frais de transaction, est même souvent nettement inférieur.

«TWINT a connu des tarifs spéciaux et des contrats d’introduction dans la phase d’introduction, comme il est d’usage dans le secteur. Désormais, ce temps est toutefois révolu. TWINT est devenu un mode de paiement populaire, facile à utiliser et totalement mobile, qui apporte de nombreux avantages à l’utilisateur et au commerçant. Par conséquent, les modèles de prix habituels dans le secteur s’appliquent désormais, et TWINT les met en pratique sans exception», explique Markus Kilb.

TWINT nécessite les revenus ainsi générés pour développer continuellement le système et l’adapter à l’augmentation toujours massive du nombre d’utilisateurs et de transactions.

De très nombreux clients de Digitec/Galaxus utilisent TWINT comme mode de paiement sûr et pratique dans l’e-commerce, car ils peuvent ainsi payer directement depuis leur compte bancaire et n’ont pas besoin d’utiliser de carte de crédit. En outre, TWINT permet d’effectuer des achats sans avoir à fournir des informations financières personnelles de l’utilisateur.

Avec plus de 2 millions d’utilisateurs et les 100 millions de transactions visées cette année, TWINT est devenu le premier système de paiement mobile en Suisse en un peu plus de deux ans.

En plus du paiement dans les magasins, TWINT est utilisé comme la solution de paiement la plus rapide dans l’e-commerce et pour le versement d’argent à d’autres utilisateurs TWINT («peer-to-peer»). Aujourd’hui, TWINT est accepté dans pratiquement tous les grands magasins de détail, chez Coop, Migros, Spar et Volg. En partenariat avec les CFF, BLS, de nombreux chemins de fer privés, Fairtiq, le TCS et le plus grand opérateur de bornes mobiles de recharge, TWINT est leader dans le domaine de la mobilité également. Par ailleurs, plus de 150 000 places de stationnement en Suisse peuvent d’ores et déjà être payées sans espèces avec TWINT.

Download

Retour

Aller en haut