Le paiement par smartphone dans le monde

En Chine, au Danemark ou au Kenya: dans de nombreux pays du monde, il est possible de payer par smartphone depuis bien plus longtemps qu’en Suisse. Ce mode de paiement y est donc plus répandu. Un aperçu.

Le paiement mobile, soit le paiement via smartphone, est une solution relativement nouvelle. Mais saviez-vous qu’il était possible de payer via téléphone mobile depuis 17 ans déjà? En 2001, la gare de Sydney avait installé des distributeurs permettant de payer les boissons par SMS. Le montant était alors ajouté à la facture du téléphone.

Le paiement mobile en Europe

Intéressons-nous d’abord à l’utilisation du smartphone comme moyen de paiement en Europe. Selon un sondage effectué par ACI Universal, l’Espagne pointait à la première place en 2016. Là-bas, 25 % des consommatrices et des consommateurs avaient indiqué payer régulièrement avec leur smartphone. Le paiement mobile était également fréquemment utilisé en 2016 en Italie (24 %) et en Suède (23 %).

Croissance aux USA et en Asie

Outre-Atlantique également, le paiement via smartphone est de plus en plus répandu. Si le taux d’utilisation s’élevait encore à 6 % en 2014, ce chiffre est passé à 17 % trois années plus tard. La progression est plus marquée dans les pays asiatiques: en Inde, 56 % de la population utilisait déjà le smartphone comme moyen de paiement en 2017. En Thaïlande, ce chiffre s’élevait à 51 % et en Indonésie à 47 %. Le paiement par carte n’ayant jamais été un mode de paiement très répandu dans ces pays, contrairement à ce qui est le cas en Suisse, les consommatrices et les consommateurs sont passés directement de l’argent liquide au paiement mobile.

L’Afrique, le continent du paiement mobile

Au Kenya, il est possible de payer avec M-Pesa via smartphone depuis 2007 déjà. Aujourd’hui, l’app compte 30 millions d’utilisatrices et d’utilisateurs dans les pays africains. De nombreux particuliers n’ayant jamais possédé de compte bancaire paient aujourd’hui leurs factures via leur smartphone ou envoient de l’argent à leurs proches via l’application plutôt qu’en liquide.

Des chiffres impressionnants en Chine

Le paiement mobile est en plein essor en Chine également. L’usage du smartphone pour effectuer les paiements y est onze fois plus fréquent qu’aux États-Unis. Les applications les plus populaires sont AliPay et WeChat Pay, qui permettent de scanner un code QR avec le smartphone. Près de 65 % des personnes possédant un smartphone ont régulièrement utilisé cette méthode de paiement en juin 2017. AliPay appartient au groupe Alibaba, qui possède en outre deux des plus grandes boutiques en ligne (Taobao et Tmall). WeChat Pay fait partie de l’application de messagerie WeChat. Ces deux acteurs ont un intérêt à ce que leurs clientes et leurs clients paient via smartphone.

Application très prisée de la Danske Bank

À l’instar des applications de messagerie et des boutiques en ligne, les banques ont elles aussi lancé des apps de paiement mobile avec succès. Au Danemark, 50 % de la population paie ainsi aujourd’hui avec Mobile Pay de la Danske Bank. L’application comptait déjà 500 000 utilisatrices et utilisateurs quatre mois après son lancement en 2013. Trois ans plus tard, trois millions de Danoises et de Danois utilisaient déjà Mobile Pay, et ce chiffre s’élève à 3,7 millions actuellement. L’État danois a activement soutenu le développement de Mobile Pay. Ainsi, les magasins du pays ne sont plus tenus d’accepter l’argent liquide comme moyen de paiement.

Utilisation croissante en Suisse

Qu’en est-il de la situation en Suisse? Ici, un développement tel qu’observé au Danemark se fait encore attendre. En Suisse, l’on estime que seuls 0,2 % des paiements s’effectuent via une app sur smartphone. Plusieurs raisons expliquent ce phénomène: premièrement, l’argent liquide reste un moyen de paiement très populaire en Suisse. Deuxièmement, les nouvelles technologies ont besoin de temps avant d’être utilisées à une large échelle. Il a ainsi fallu près de sept ans pour que le paiement sans contact avec carte bancaire s’établisse sur le marché helvétique. Troisièmement, la diffusion de TWINT sur le marché n’est pas encore achevée. Coop a soutenu cette solution de paiement dès le début. Chez Migros, les paiements par TWINT via l’app Migros sont possibles depuis mars 2018.

Utilisatrices et utilisateurs TWINT

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Retour

Télécharger l’app TWINT maintenant

Peu importe votre banque: TWINT est disponible pour tous. Le mieux est de choisir l’app TWINT d’une banque auprès de laquelle vous avez un compte. Vous pourrez ainsi connecter l’app à votre compte bancaire.

Aller en haut